A la découverte du Puy du Fou

Le Grand Parc du Puy du Fou

Le Grand Parc du Puy du Fou est un paradis pour les amoureux de l’histoire. C’est l’endroit idéal pour s’immerger dans le passé et découvrir le passé.

L’expérience Puy du Fou m’a marquée, et on pourrait dire qu’on en tomberait presque amoureux.

J’ai eu la chance d’y aller trois fois et d’assister deux fois au spectacle de la Cinéscénie. A chaque représentation, je suis toujours étonnée, même si j’ai vu certains spectacles trois fois. On en ne s’ennui pas, étant donné que tout (absolument tout) est mis en scène: on découvre au bout du deuxième spectacle des détails qu’on ne voyait pas la première fois.

L’ensemble du parc est en fait un « autre monde » : on s’y sent bien,  on oublie les excès de la mondialisation. Bon ok, enfin presque, car oui, un endroit rempli de touristes c’est un fait majeur de la mondialisation. Mais quand même, le décor est tellement dépaysant, je n’appellerai même pas cela un décor, puisque tout semble bien réel.

Les spectacles sont tous merveilleusement bien joués et ancrés dans une période de l’histoire définie. La musique concorde à chaque fois avec la mise en scène.

Les acteurs jouent, s’amusent, j’avais envie de les rejoindre, d’enfiler un de leur superbes costumes et de me prêter à leur jeux de rôle.

En dehors des spectacles, même une simple balade dans le parc est plaisante. On pourrait croire encore que les villages ne sont justes que des façades ! Mais non ! C’est réel, et bel et bien vivant ; puisque même les artisans sont là en train de travailler. C’est fascinant !

 Le Signe du Triomphe

La Cinéscénie.

Wahou !! Que dire de plus ? Je ne pourrai qu’en attribuer des adjectifs positifs : magnifique, incroyable, époustouflant !

Ce spectacle nous laisse sans voix, les scènes sont au fil du spectacle de plus en plus belles, les effets sont saisissants, l’histoire est émouvante.

Une fois que le spectacle a commencé, mes yeux ne peuvent plus se détourner de la scène.

J’ai adoré le passage où la voix d’un enfant dit ‘j’écris ton nom : Liberté » et au même moment, dans le ciel, s’écrit tout seul, telle une main d’enfant ce mot « liberté ».

Les feux d’artifices sont bien sûr au rendez-vous, produisant un final d’exception et d’émerveillement ; nous ne pouvons que nous lever et applaudir le travail accompli par ces trois miles bénévoles !

 

La Cité Nocturne.

J’au eu l’opportunité de visiter la Cité Nocturne du Puy du Fou.

Il y a au sein du parc trois hôtels, ayant chacun des thèmes bien distincts.

En plus de ces trois hôtels il y a également « le Logis de Lescure » qui est donc une demeure du XVIIIème siècle dans laquelle se trouvent quatre suites. Je n’ai pas eu la chance de visiter cet hébergement ; mais j’ai pu visiter les trois autres, je vais donc partager ce que j’en ai pensé.

De manière générale, la cité nocturne m’a époustouflée, ce sont plus que de simples hôtels !

Le sens du détail est incroyable ; les thèmes sont respectés au pied de la lettre, car mêmes les employés sont vêtus de costumes de l’époque.

 

La Villa Gallo romaine

La Villa est le seul des trois hôtels qui est un unique bâtiment. Mais attention ce n’est pas un immeuble ! C’est une immense villa où un jardin romain est placé en plein centre. Ce jardin est harmonieux  et voué aux activités de détente et de relaxation.

Les résidents de La Villa Gallo Romaine peuvent alors tout comme les Romains de l’Antiquité se balader dans le patio.

 

Les Iles de Clovis

Un réel havre de paix : l’hôtel les îles de Clovis aspire à une « zen attitude ». Le cadre de cet hôtel est unique est reposant : on est en pleine nature dans le temps mérovingien.

Je pense que cet hôtel est mon coup de foudre : dormir au-dessus de l’eau dans une maison sur pilotis, ça fait rêver. Certes, les vikings ne sont pas mes personnages préférés, mais qu’est ce que leur maison en toit de chaume semble confortables, et cela malgré les apparences, les vikings étaient en fait bien cossus à l’époque !

 

Le Camp du Drap d’or

Dernière perle du Puy du Fou, cet hôtel est somptueux, inspiré du temps de François 1er, chaque chambre est en fait la moitié d’une grande tente appelée « logerie ».

On se sent presque de sang royal lorsque l’on pénètre dans cette logerie, avec sa tapisserie abondante et luxuriante. Même les toilettes sont en accord parfait avec le thème renaissant, puisque c’est un trône royal!

 Camp du Drap d'Or

Qu’en retenir ?

Plus qu’un simple parc, le Puy du Fou est devenu une destination !

Et, si vous ne l’avez pas encore fait, il est temps d’aller découvrir ce parc incroyable ! D’ailleurs, à Noël, le Puy du Fou organise « Les Mystères de Noël  », pourquoi ne pas profiter des vacances de décembre pour découvrir le parc par une atmosphère féerique et enchantée ?